La cryolipolyse pour préparer le corps au retour des beaux jours

La cryolipolyse pour préparer le corps

Rencontre avec le docteur Laurence WALON, dermatologue à Waterloo

Quel est le principe de fonctionnement de la cryolipolyse ?

C’est une technique de destruction des graisses localisées grâce au froid auquel les cellules graisseuses sont sensibles. Cette efficacité a été démontrée par des études cliniques.
En effet, la cryolipolyse ne cible que les cellules graisseuses qui, sous l’effet du froid, vont s’auto-détruire, par le phénomène d’apoptose. Elles sont ensuite éliminées naturellement par le système lymphatique, sur plusieurs semaines. La destruction des cellules graisseuses est totalement définitive – comme pour la liposuccion – la graisse ne revient pas !

Ce n’est pas une technique qui provoque un amaigrissement, ni une perte de poids, elle est complémentaire à un régime, à une bonne hygiène de vie. On perd entre 1 et 3,5 cm par séance en fonction des patients, de la réceptivité du traitement et de la zone traitée, mais il ne faut pas espérer perdre des kilos ! 70 % des résultats s’obtiennent après 4 à 6 semaines. Résultat optimal après 3 mois.

Pourquoi est-ce le moment idéal pour réaliser une séance de cryolipolyse ?

Les patients ont tendance à faire de la cryolipolyse juste avant les vacances. C’est important de commencer bien avant l’été car en général il faut faire deux séances, espacées d’un mois et demi. Comme il faut compter 3 mois pour obtenir le résultat optimal, il faut commencer bien avant l’été pour être au top pour les vacances.

Quels sont les avantages de cette technique ?

C’est une technique non invasive, sans éviction sociale et sans éviction solaire. De plus, cette technique ne nécessite aucun temps d’arrêt et le sport peut être repris immédiatement.

Combien de séances doit-on prévoir ?

Je conseille aux patients de faire une à trois séances, espacées de six semaines. out dépend de l’importance de la zone graisseuse à traiter. j’obtiens d’excellents résultats avec la cryolipolyse, mais il faut bien cibler les patients.

Quelles sont les bonnes indications ?

Les indications les plus fréquentes sont: le ventre, les poignées d’amour, la face interne des cuisses et la culotte de cheval. On utilise deux têtes plates (de la machine Cristal) pour le traitement de la culotte de cheval , il n’y a donc pas d’aspiration pour cette zone là mais une compression à -8 – 10°C par les têtes qui dure 90 minutes.

D’autres têtes (de la machine Cristal) sont utilisées pour traiter par aspiration les zones de graisse modérées et des têtes plus petites (de la machine Agathe) sont utilisées pour le traitement par aspiration également des très petites zones comme les bras, le menton, la face interne des genoux et la zone pectorale.

Le traitement est-il douloureux ?

Au début de la séance, une lingette imprégnée de gel cryoprotecteur est appliquée sur la zone à traiter, puis l’applicateur est positionné et l’aspiration et le refroidissement commencent. La zone à traiter est aspirée pendant +/- 60 à 70 minutes. La température va descendre à -9°C  ou -10°C avec la Cristal de Deleo. C’est le grand avantage de cette machine, c’est une cryo de nouvelle génération avec des études cliniques marquage CE à usage strictement médical. L’aspiration peut être un petit peu douloureuse, le patient ressent une sensation de tiraillement les 5 à 10 premières minutes, la zone passe ensuite à -10°C et est anesthésiée par le froid. Au moment où l’on retire la tête, la zone traitée ressemble à un bloc de beurre congelé, qui retrouvera un aspect normal après un massage de 10 minutes.

Quelles sont les suites post-traitement ?

La zone est un peu douloureuse et peut être légèrement gonflée et/ou rouge. Une insensibilité au toucher de la zone traitée ou une sensation d’engourdissement est parfois ressentie, cette sensation peut durer parfois jusqu’à 6 semaines. Pour favoriser l’élimination, je conseille aux patients de boire beaucoup d’eau, de faire un minimum de sport, d’éviter l’abus d’alcool ou de café et d’observer une bonne hygiène de vie au niveau nutritionnel.

Quelles sont les contre-indications ?

C’est une technique pratiquement sans contre-indications – sauf anomalie de la coagulation, port d’un pacemaker, grossesse, allaitement, hernie abdominale, plaies, lésions au niveau de la zone à traiter… Très rarement des cellulites au froid peuvent apparaître, qui persistent plusieurs mois et disparaissent toujours.

Ce type de traitement est-il réservé aux femmes ?

Non, les hommes aussi font de la cryo, mais chez les hommes les zones traitées sont essentiellement les poignées d’amour, le ventre et le double menton.

Y a-t-il une importance à choisir une marque de cryolipolyse plutôt qu’une autre ?

Il existe de bonnes marques en cryolipolyse, il faut être certain d’avoir une technologie brevetée, des études cliniques, un marquage CE et la preuve de l’innocuité de la technique.

Combinez-vous la cryolipolyse à d’autres techniques ?

On peut associer la cryolipolyse à des méthodes de drainage lymphatique (LPG), massages… On peut également rajouter une séance de LED MEDISOL, juste après la séance, afin de diminuer les rougeurs liées à l’inflammation, favoriser l’élimination d’un œdème éventuel et améliorer encore un peu plus la qualité de la peau avec la photobiomodulation des leds.

Quels sont les autres avantages de la cryolipolyse par rapport à d’autres techniques de bodycontouring ?

Technique non invasive, sécurisante, sans éviction sociale, qui apporte une destruction définitive des cellules graisseuses.

Quel est le patient idéal ?

Un patient mince, fit, qui présente des zones de graisse localisées qu’il n’arrive pas à éliminer, suite à un régime alimentaire ou à la pratique d’un sport.

Télécharger l’article en PDF